Aide structurelle Géorgie

Dans le cadre de l'aide au retour, l'ODM propose, outre une aide individuelle, une aide structurelle dans le pays d'origine. Divers projets sont entrepris dans le but d'améliorer les conditions de vie à la fois de la population locale et de la personne qui rentre. L’aide structurelle en tant que partie intégrale des programmes d'aide au retour bénéficie à la fois au pays, aux populations locales et aux personnes qui rentrent. L'aide structurelle est financée par l'Office fédéral des migrations (ODM) et mise en place par l'intermédiaire de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) et ses partenaires. 

Entre 2007 et 2009, l’OIM a mis en place un projet d’aide structurelle dans le domaine de l’aide aux personnes avec des problèmes de dépendance:

But du projet :

Le projet visait à apporter une contribution, dans le cadre de la « Anti Drug Strategy » du ministère géorgien du Travail, de la Santé et des questions sociales, à la résolution des problèmes de drogue en Géorgie. Le travail social visant la réhabilitation des anciennes dépendantes et dépendants à la drogue et des personnes suivant un « programme Méthadone » devait être encouragé. De plus, un échange d’information sur les nouvelles méthodes de travail dans ce domaine, entre les institutions politiques engagées dans le processus de décision et les personnes compétentes dans le domaine médical en Géorgie et en Suisse devait être encouragé.

Activités :

  • Formation de travailleuses et travailleurs sociaux qui effectuent des consultations ambulatoires à travers l’organisation « Réseau Contact » de Berne.
  • Création de deux centres de conseil ambulatoires (Tbilisi et Batumi) en collaboration avec l’ONG locale Tanadgoma.
  • Conseil social et ambulatoire pour les personnes ayant effectué une cure de désintoxication ou suivant un « programme Méthadone ». La réintégration au monde du travail est en outre facilitée par diverses mesures (formation, formation continue, places de travail…).
  • Sensibilisation de la population concernant la dépendance à diverses substances et aux problèmes médicaux (HIV, Hépatite C…).
  • Echange de savoir-faire entre la Suisse et la Géorgie à travers des conférences et des workshops (personnes compétentes dans le domaine médical, politiciens, etc…)

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter le site web de  l’OIM en Géorgie.