Programme d’aide au retour pour la Guinée

L’ODM, en collaboration avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), met en œuvre depuis janvier 2005 un programme d’aide au retour destiné à la Guinée. Ce programme vise à encourager le retour volontaire et la réintégration durable des personnes relevant du domaine de l’asile en Suisse et à favoriser leur réintégration en Guinée. Ce programme d’aide au retour est active jusqu’au 31 décembre 2014.

Conditions

Ce programme d’aide au retour s’adresse à toutes les ressortissantes et tous les ressortissants guinéens qui désirent rentrer volontairement en Guinée et qui ont déposé une demande d’asile en Suisse (y compris les réfugiées et réfugiés reconnus) et pour lesquels il n’y a pas de motif d’exclusion selon l’article 64 de l’Ordonnance 2 sur l’Asile relative au financement (OA 2).

Prestations

Le programme propose les prestations suivantes :

  • Conseil individuel en vue du retour en Suisse par les conseillères et conseillers cantonaux et dans les centres d’enregistrement et de procédure (CEP). Grâce au programme RIFla personne dispose d'informations claires et pertinentes pour son retour en Guinée. 
  • Soutien lors de l’établissement des documents de voyage par l’ODM 
  • Organisation du voyage de retour par l’OIM via SIM (swissREPAT-IOM Movements)
  • Pour les participantes et participants ayant des problèmes médicaux, l’OIM peut éventuellement organiser une escorte médicale
  • Aide au retour médicale (paiement de médicaments ou consultation médicale) 
  • Assistance en transit par l'OIM
  • Accueil à l’aéroport par l’OIM Conakry
  • Organisation du voyage jusqu’au domicile par l’OIM Conakry
  • Le soutien financier à la réinstallation est payé par l’OIM en Guinée: aide à la réinstallation (USD 1’000.- par adulte, USD 500.- par enfant)
  • Soutien lors de l’élaboration de projets individuels (projets professionnels et/ou formation) par les conseillères et conseillers en vue du retour (CVR) et l’OIM Conakry. La personne participant au programme peut déposer sa proposition de projet soit avant son départ auprès des CVR (cantons ou CEP) en Suisse, soit dans un délai de trois mois suivant son retour auprès de l'OIM sur place. Les CVR ou l'OIM transmettra la proposition à l'ODM pour approbation.
  • Soutien financier pour la réalisation d’un projet professionnel (USD 4'000 maximum pour les personnes résidants dans un canton, USD 3'000 maximum pour des personnes résidants dans un CEP). La somme est versée en tranches par l’OIM Conakry afin de permettre une réintégration facilitée dans le pays d'origine.
  • Suivi et soutien sur place par l'OIM Conakry pour les projets individuels pendant une durée de six mois maximum.

Procédure

L’inscription au programme doit se faire auprès du service cantonal en vue du retour où la personne réside ou auprès du CVR de l’OIM dans un CEP. Le conseil en vue du retour est gratuit, non contraignant et confidentiel. Les conseillères et conseillers en vue du retour aident les personnes potentiellement intéressées à participer au programme à préparer et organiser leur retour.

Informations complémentaires sur le programme d’aide au retour pour la Guinée

L'interlocuteur pour ce qui est de la mise en œuvre du programme à l’OIM Berne est Florian Brändli (fbraendli(at)iom.int). Pour plus d’informations concernant le déroulement du programme, veuillez aussi consulter le site web du SEM. Les personnes intéressées et résidants dans des cantons peuvent s’adresser aux conseillères et conseillers en vue du retour cantonaux. Les personnes résidant dans les CEP peuvent s’adresser directement au CVR de l’OIM dans le centre.