Prévention et coopération

L’OIM Berne s’engage depuis plusieurs années dans des activités de coopération et prévention contre la traite des êtres humains:


Bus d'information sur la traite des êtres humaines

Le bus d’information sur le thème de la traite des êtres humains a été inauguré le 18 octobre 2017. D’octobre 2017 à octobre 2018, il parcourt toute la Suisse afin d’informer la population. 

Les passants sont invités à visiter le bus afin d’en apprendre davantage sur les différentes formes de la traite des êtres humains. Ils peuvent également obtenir des informations sur les diverses organisations qui peuvent être contactées en cas de suspicion.

Avec le symbole des lunettes roses, le bus vise à représenter les fausses promesses avec lesquelles les victimes tombent dans la situation d'exploitation jusqu'à ce qu'elles réalisent que la réalité n'est pas rose du tout.En même temps, le slogan « Ne te laisse pas aveugler » s'adresse également à la population suisse : la Suisse est en effet aussi un pays de destination et de transit pour la traite des êtres humains, et de graves violations des droits de l'homme y sont également commises.

L'OIM Berne coordonne le projet de bus avec l'aide de son partenaire, la FAS (Fondation Neuchâteloise pour la coordination de l'Action Sociale) ainsi que les membres du comité de pilotage, dans lequel les autorités fédérales et cantonales ainsi que les ONG sont représentées.

Des partenaires locaux, tels que les "tables rondes cantonales contre la traite des êtres humains", soutiennent l'organisation locale des arrêts de bus.

Vous trouverez de plus amples informations sur le bus et les différentes activités de prévention coordonnées par l'OIM Berne sur la plateforme internet suisse : www.18oktober.ch

Le projet de bus est soutenu financièrement par les institutions suivantes : Office fédéral de la police Fedpol, Département fédéral des affaires étrangères DFAE, Secrétariat d'Etat aux migrations SEM, Fondation Oak, Swisslos - Fonds de loterie du canton de Berne, Au Cœur des Grottes, ECPAT - Protection de l'enfance Suisse.

Ensemble, luttons contre ce crime et protégeons les victimes. Un être humain n’est pas une marchandise à vendre. – Ouvre les yeux et ne te laisse pas aveugler.


Evénements de prévention autour de le Journée Européenne contre la traite des êtres humains (18 octobre)

La prévention fait partie intégrante de la stratégie nationale de lutte contre la traite des êtres humains en Suisse. La traite des personnes survenant souvent dans les milieux clandestins ou dans la sphère privée, elle demeure difficilement visible et détectable pour le public, surtout si celui-ci ignore l’existence de ce crime en Suisse. Or, le public devrait être informé et prendre conscience que la traite des êtres humains existe également en Suisse, afin de contribuer à améliorer l’identification des victimes de traite et leur orientation vers les services responsables de leur prise en charge.

Depuis 2012, l’OIM Berne s’est progressivement engagée dans la sensibilisation de la population suisse en marquant la Journée Européenne contre la traite des êtres humains du 18 octobre.

  • Du 17 octobre au 3 novembre 2017, le bureau de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Berne a coordonné les 3ème Semaines d’action contre la traite des êtres humains. Dans toute la Suisse, 21 manifestations ont été organisées pour attirer l'attention sur cette grave violation des droits de l'homme. Ils ont offert à la population l'occasion de s'informer et de mieux comprendre le phénomène de la traite des êtres humains. Au total, le projet d’information a atteint plus de 1700 personnes. Plus de 30 médias ont en outre fait mention des semaines de campagne et de la thématique. Le bus d'information sur la traite des êtres humains a également été inauguré pendant les semaines d'action.
  • L’OIM et ses partenaires ont organisé à l’occasion du 18 octobre 2012 une conférence nationale intitulée: «Que faisons-nous en Suisse pour lutter contre la traite des êtres humains?». La journée a été marquée par la présentation par la Conseillère Fédérale Simonetta Sommaruga du premier Plan d’Action National suisse contre la traite (2012-2014).
  • Une première Semaine suisse contre la traite des êtres humains a eu lieu entre le 18 et le 25 octobre 2013. L’initiative avait reçu un écho très positif donnant lieu à divers comptes rendus dans les médias de la Suisse entière. Au vu de ce succès, l’OIM Berne a coordonné une deuxième Semaine de prévention contre la traite des êtres humains en Suisse entre le 14 et le 21 octobre 2015. Sous l’égide de 18 acteurs engagés au niveau local, cantonal et national, des expositions, débats, projections de films, conférences, pièces de théâtre, campagnes d’affichage et autres ont eu lieu afin d’attirer l’attention de la population sur cette violation des droits humains. Au total, 12 évènements ont été organisés dans 7 cantons.

Depuis 2012, journées et semaines d’action se sont ainsi alternées pour marquer la Journée Européenne. Le 18 octobre 2014 et 2016, l’OIM Berne a organisé la projection de films démontrant certains aspects de la traite au public, suivie à chaque fois par une discussion entre experts suisses et internationaux. Une carte postale « Wonderland » a également été produite à l’occasion du 18 octobre 2016 et distribuée en 19’000 exemplaires dans des lieux publics des cinq villes principales de Suisse (Genève, Lausanne, Berne, Bâle et Zürich).

Les diverses activités de prévention coordonnées par l’OIM Berne se retrouvent également sur la plateforme suisse www.18oktober.ch. Pour plus d’informations sur les activités passées et à venir, n’hésitez pas à visiter ce site internet !


Organisation de tables rondes internationales regroupant des experts suisses et internationaux

Ce projet financé par la Division Sécurité Humaine (SDH) du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) vise à renforcer la coopération internationale dans le domaine de la lutte contre la traite des êtres humains. En prévoyant l’organisation de tables rondes internationales, le projet crée une plateforme de discussion entre professionnels suisses et experts internationaux, afin de permettre un échange de bonnes pratiques et d’expériences. Chaque table ronde se concentre sur un sujet spécifique lié à la traite des êtres humains, qui est débattu au niveau international et qui représente un défi un Suisse.

Depuis 2009, l’OIM Berne a organisé plusieurs tables rondes internationales:

  • Traite humaine de la Hongrie en Suisse (juin 2009)

  • Interface entre la mendicité infantile et la traite d’enfants : Exemple Roumanie – Suisse, en s’appuyant sur les bonnes pratiques d’Autriche (mars 2010)

  • Traite humaine du Nigeria en Suisse (juin 2011)

  • Le transfert des victimes de traite des êtres humains en provenance des Etats tiers selon le Règlement de Dublin (février 2014)

  • La traite des êtres humains en vue de l’exploitation de la force de travail dans le secteur de la restauration (septembre 2014)

  • Exploitation du travail des migrants et traite des êtres humains (avril 2016)

  • Table ronde internationale à l’occasion de la Journée européenne contre la traite des êtres humains regroupant des experts de Bulgarie, Roumanie et Suisse (18 Octobre 2016)

Le projet permet de créer des partenariats au niveau international et national et de promouvoir la mise en œuvre de bonnes pratiques, standards et expériences internationales dans le contexte suisse.